Choisis ton QUIZZ et teste tes connaissances.

Google
Qwant
Corps humain et sant

108 - Hormone et activit sexuelle - Lactivit sexuelle...

133 - Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles...

980 - Coeur et circulation du sang

205 - La frquence cardiaque est le nombre de battements...

356 - La tenue du chasseur - Depuis 10 ans, selon lONCFS...

50 - Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches...

399 - Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant...

37 - Le muscle et sa contraction.(1)

322 - Anna est une marathonienne amatrice qui souhaite...

274 - Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches...

123 - Limplant contraceptif tlcommand (1) : On...

283 - On appelle reprsentation visuelle la reprsentation...

204 - Le systme sanguin ou appareil cardiovasculaire ...

107 - Enceinte 67 ans - Le 29 dcembre 2006, une femme...

20 - Coeur et circulation du sang

367 - La rtine est l'organe sensible de la vision. C'est...

55 - Des modifications physiologiques leffort. Le Coeur

300 - Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant...

365 - L'il humain permet de capter la lumire, pour ensuite...

362 - Principe de limplant contraceptif (voir illustration...

51 - La procymidone est un pesticide usage agricole...

280 - Une partie des fibres constituant les nerfs optiques,...

238 - Le VO2 max peut tre mesure directement l'aide de...

53 - Depuis plus d'un an, Justine et son conjoint ont un...

253 - Le VO2 max peut tre mesure directement l'aide de...

52 - L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est un...

21 - Modifications physiologiques leffort (2). Pour...

378 - Isol de lorganisme, le cur continue de battre sil...

74 - Des modifications physiologiques leffort. Le Coeur

298 - Le paludisme est une maladie parasitaire...

282 - Une image est une reprsentation visuelle, voire...

390 - Anatomie du coeur de mammifre (1)

931 - Des modifications physiologiques leffort (1).

286 - L'oeil humain est constitu de milieux transparents...

287 - L'il humain est l'organe de la vision de l'tre...

38 - Le muscle et sa contraction.(2)

65 - Des modifications physiologiques leffort.

203 - Le cur est un muscle creux contenant deux parties...

92 - La contraception hormonale durgence regroupe les...

353 - Le champ visuel est la portion de l'espace vue par un...

364 - La mise en place de lappareil gnital chez ltre...

405 - Les concentrations plasmatiques des hormones...

36 - Pratiquer une activit physique en prservant sa sant...

281 - La reprsentation visuelle, qui passe par la...

262 - Les muscles et les articulations sont des structures...

336 - La contraception reprsente lensemble des mthodes...

173 - La rtine est l'organe sensible de la vision. Sa...

255 - Le battement rythmique du cur est automatique, on...

250 - L'effort physique engendre des modifications...

54 - La perception visuelle, cest--dire la sensation...

406 - Les cellules de l'anthypophyse scrtent, de faon...

347 - Des troubles de la pubert : Une jeune femme de 18 ans...

256 - La pression artrielle (ou tension artrielle)...

380 - Au cours du dveloppement, les appareils gnitaux se...

231 - La consommation maximale d'oxygne ou...

22 - Rgulation de la pression artrielle. Choisir la bonne...

234 - Les spermatozodes sont produits depuis la pubert et...

981 - Le muscle et sa contraction.(1)

93 - La contraception hormonale durgence regroupe les...

199 - Les molcules d'ADN des cellules vivantes sont formes...

233 - La spermatogense, ou formation des spermatozodes, se...

19 - Des modifications physiologiques leffort (1).

396 - Des substances provoquent des hallucinations c'est ...

23 - Barorcepteurs et activit du nerf sensitif.
On...

85 - Choisir la bonne rponse parmi chaque srie...

116 - Les neurones communiquent entre eux par des synapses....

252 - Des modifications physiologiques leffort (1).

269 - Dans lespce humaine, le comportement de reproduction...

391 - Anatomie du coeur de mammifre (2)

334 - Les phnotypes masculin et fminin se distinguent par...

266 - Mme et M. X ont consult plusieurs fois un gyncologue...

124 - Limplant contraceptif tlcommand (2) : On...

366 - L'oeil humain est constitu de milieux transparents...

368 - La rtine est un tissu compos de diffrents types de...

326 - Une patiente a un phnotype typiquement fminin depuis...

Fminin / masculin

40 - Depuis plus d'un an, Justine et son conjoint ont un...

49 - Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches...

121 - Limplant contraceptif tlcommand (1) : On...

132 - Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles...

48 - La procymidone est un pesticide usage agricole...

268 - Dans lespce humaine, le comportement de reproduction...

46 - L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est un...

122 - Limplant contraceptif tlcommand (2) : On...

106 - Enceinte 67 ans - Le 29 dcembre 2006, une femme...

Gntique et volution

193 - On cherche comprendre quel mcanisme (brassage inter...

35 - Une cellule d'anthre de Lys en division...

45 - Miose et brassage gntique. Il existe deux...

44 - Chez les eucaryotes, la miose Est la succession de...

187 - Chaque individu est gntiquement unique. Ses gnes...

84 - Chez les animaux, la miose est un processus se...

34 - Miose / fcondation / brassages gntiques (1)

18 - Au cours de la miose, les brassages inter et...

314 - La polyplodie est le fait, chez un tre vivant, de...

179 - Les gamtes sont produits par la miose des cellules...

180 - La miose est la succession de deux divisions. Elle...

32 - Le droulement de la miose

174 - Durant la miose, la quantit d'ADN au sein de la...

94 - Miose / fcondation / brassages gntiques (2)

183 - Lors du cycle de dveloppement des individus diplodes...

235 - La spermatogense, ou formation des spermatozodes, se...

188 - La miose participe au brassage gntique et contribue...

181 - Au cours du cycle biologique de tous les tres vivants...

304 - Chez les animaux, la miose est un processus se...

170 - La miose est un processus de double division...

194 - La miose participe au brassage gntique et contribue...

196 - Le caryotype dune espce est maintenu stable de...

296 - L'enjambement ingal est un remaniement du matriel...

La Terre, la vie et l'organisation du vivant

159 - La biodiversit dsigne la diversit biologique au...

184 - L'atmosphre primitive terrestre s'est forme par...

Reprsentation visuelle

303 - L'affaire du pain maudit - Le 16 aot 1951, une...

276 - On appelle reprsentation visuelle la reprsentation...

277 - Une image est une reprsentation visuelle, voire...

297 - Le paludisme est une maladie parasitaire...

299 - Une patiente arrive lhpital car elle prsente une...

285 - L'oeil humain est constitu de milieux transparents...

301 - Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant...

284 - L'il humain est l'organe de la vision de l'tre...

360 - La rtine est un tissu compos de diffrents types de...

47 - La perception visuelle, cest--dire la sensation...

359 - La rtine est l'organe sensible de la vision. C'est...

279 - Une partie des fibres constituant les nerfs optiques,...

115 - Les neurones communiquent entre eux par des synapses....

172 - La rtine est l'organe sensible de la vision. Sa...

358 - L'oeil humain est constitu de milieux transparents...

355 - La tenue du chasseur - Depuis 10 ans, selon lONCFS...

302 - La srotonine est un neurotransmetteur dans le systme...

394 - Des substances provoquent des hallucinations c'est ...

278 - La reprsentation visuelle, qui passe par la...

323 - Le champ visuel est la portion de l'espace vue par un...

357 - L'il humain permet de capter la lumire, pour ensuite...








QCM n° 326
326 - Corps humain et sant
Une patiente a un phnotype typiquement fminin depuis la naissance, mais la pubert elle n'a eu aucun dveloppement de pilosit, ni apparition de rgles. Son dveloppement mammaire est normal. En chographie on ne retrouve pas dutrus, mais des testicules rests dans son abdomen. Une analyse du sang montre qu'ils produisent de la testostrone. Son vagin est plus court que la normale. La ralisation d'un caryotype rvle qu'elle possde des chromosomes sexuels XY normaux.
QCM n° 205
205 - Corps humain et sant
La frquence cardiaque est le nombre de battements cardiaques (ou pulsations) par unit de temps (gnralement la minute). Selon les espces animales, la frquence cardiaque est trs ingale. Chez l'homme, elle est d'environ 70 battements par minute. Chez la souris de 500 600 battements par minute. Plusieurs conditions peuvent faire acclrer ou ralentir la frquence cardiaque.
QCM n° 362
362 - Corps humain et sant
Principe de limplant contraceptif (voir illustration ci-dessous)
Le premier implant contraceptif a t mis en vente en France en 2001. Il se prsente sous la forme dun btonnet souple de 4 cm de longueur et 2 mm de diamtre. Insr au niveau du bras, il libre de manire continue et pendant trois ans une hormone de synthse proche de la progestrone, ltonogestrel. Limplant est un contraceptif dit de deuxime intention : il sera prescrit aux femmes qui prsentent des contre-indications ou une intolrance ou qui ont des difficults suivre la prise quotidienne dune pilule classique.
Limplant est pr-charg dans un applicateur strile jetable, qui permet une pose rapide, sous anesthsie locale. Effectue sous contrle mdical, lintervention nexcde pas une minute trente et nentrane aucune complication dans 99,7 % des cas. Lutilisatrice devra tre informe quelle peut demander le retrait de limplant nimporte quel moment mais il ne devra pas rester en place plus de trois ans. Le retrait se ralise galement sous anesthsie locale et ncessite une incision sous cutane de 2 mm qui peut laisser une minuscule cicatrice. Les complications lors du retrait sont trs rares
Daprs : http://agence-prd.ansm.sante.fr et http://www.choisirsacontraception.fr

Les effets de limplant contraceptif
Ce contraceptif supprime principalement le pic de LH. Il provoque aussi un paississement de la glaire cervicale (scrtion au niveau du col de lutrus) qui rend difficile le passage des spermatozodes. Dautre part, il entrane un amincissement de la muqueuse utrine.
La scurit et lefficacit de cet implant ont t tablies chez les femmes entre 18 et 40 ans. Lors des essais cliniques aucune grossesse nest survenue dans la population tudie des utilisatrices. Son efficacit, proche des 100%, est constate pendant les trois ans. Agissant ds les 24 premires heures qui suivent sa pose, leffet contraceptif est rapidement rversible : le retour la fertilit antrieure intervient pour la trs grande majorit des femmes, dans les trois semaines aprs le retrait de limplant.
Parmi les effets secondaires de ce contraceptif, on constate des troubles du cycle : les rgles ne sont pas rgulires mme parfois absentes ou des saignements peuvent survenir nimporte quel moment. On peut noter aussi une prise de poids, parfois des nauses, une tension des seins et des maux de tte.
Daprs : http://agence-prd.ansm.sante.fr et http://www.uvmaf.org
QCM n° 65
65 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort.
QCM n° 116
116 - Corps humain et sant
Les neurones communiquent entre eux par des synapses. Les neurones impliqus dans un rseau ne communiquent pas physiquement les uns avec les autres. Les observations montrent lexistence dun intervalle au point de contact entre les deux neurones. Cette zone de rapprochement est appele synapse. Au niveau dune synapse, on distingue la terminaison pr‐synaptique, caractrise par la prsence de vsicules, et la membrane post‐synaptique. Les deux parties sont spares par une fente ou espace synaptique de 20 30 nm. La terminaison pr‐synaptique est toujours un axone tandis que la partie post‐synaptique peut correspondre soit un dendrite, soit un corps cellulaire (soit aussi une cellule musculaire dans le cas dune synapse neuromusculaire). Le neurone est une cellule scrtrice trs particulire. Le produit de scrtion du neurone est le neurotransmetteur, contenu dans des vsicules synaptiques.
QCM n° 234
234 - Corps humain et sant
Les spermatozodes sont produits depuis la pubert et jusqu' la mort de l'individu, mais leur nombre et leurs qualits diminuent avec l'ge. La spermatognse se droule dans les tubes sminifres. C'est dans le canal de l'pididyme que les spermatozodes acquirent leur motilit. Bien que trs nombreux (valeur normale : environ 100 millions par mL de sperme), les spermatozodes ne reprsentent qu'une trs petite partie su sperme : moins de 5%. Le reste correspond au liquide sminal, dont 80% provient des vsicules sminales et 20% de la prostate. La temprature est un facteur trs important pour la spermatogense. En effet, pour que celle-ci se fasse correctement, la temprature interne des testicules doit tre de 35C, et non pas 37C pour le reste du corps. Une temprature suprieure 35C a pour consquence de rduire, voire de bloquer la spermatogense.
QCM n° 368
368 - Corps humain et sant
La rtine est un tissu compos de diffrents types de cellules, dont des cellules photorceptrices : les cnes et les btonnets. Chacune de ces cellules contient des millions de pigments photosensibles, les opsines pour les cnes, la rhodopsine pour les btonnets. Les cnes sont sensibles aux formes et aux couleurs, les btonnets sont sensibles aux contrastes et aux mouvements. Lorsqu'ils sont frapps par un rayon lumineux, ces pigments produisent un signal lectrique ; ce message est alors transmis au nerf optique, qui se charge de l'acheminer vers le cerveau.
Au centre de la rtine se trouve une zone appele fova. Elle est situe sur l'axe optique du cristallin, et est particulirement riche en cnes et pauvre en btonnets. C'est la zone o l'acuit visuelle est optimale. La partie priphrique de la rtine est trs riche en btonnets et pauvre en cnes : l'acuit visuelle y est plus faible. Au point de dpart du nerf optique existe une zone totalement dpourvue de photorcepteurs : le point aveugle.
Chaque type de cne est particulirement sensible une couleur : le bleu, le rouge ou le vert. Par contre, les cnes sont peu sensibles la lumire, ils participent donc surtout la vision diurne et sont inefficaces en vision nocturne.
Les btonnets ne sont pas capables de distinguer les couleurs, ils sont par contre cent fois plus sensibles la lumire que les cnes, ils sont donc tout indiqus pour la vision nocturne et inefficaces en vision diurne car ils sont saturs par la luminosit.
Quand l'clairage est faible (aube, crpuscule, nuit avec clair de lune), les deux types de photorcepteurs fonctionnent avec une efficacit relative ; l'image obtenue sera donc de qualit moyenne.
QCM n° 266
266 - Corps humain et sant
Mme et M. X ont consult plusieurs fois un gyncologue spcialiste de la Procration Mdicalement Assiste (PMA) qui leur a prescrit diffrents examens dont les rsultats figurent dans le document 1.
Suite ltude de ces rsultats et une discussion avec le couple, le mdecin leur propose le recours la FIVETE (fcondation in vitro et transfert dembryons) accompagne dune IMSI (injection magnifie d'un spermatozode).
Un rsum de ces deux techniques est prsent dans le document 2.
QCM n° 21
21 - Corps humain et sant
Modifications physiologiques leffort (2). Pour chaque proposition, identifier la bonne rponse.
QCM n° 269
269 - Corps humain et sant
Dans lespce humaine, le comportement de reproduction est sous linfluence de nombreux facteurs, notamment hormonaux. Le syndrome prmenstruel (SPM) correspond un ensemble de symptmes qui touchent 20 40 % des femmes et dont lapparition serait lie aux hormones.

On cherche comprendre lorigine de ce syndrome et son influence ventuelle sur certains aspects de la sexualit chez les femmes atteintes.

Document 1 : Syndrome prmenstruel et effets des hormones sexuelles sur le psychisme.
Le syndrome prmenstruel (SPM) survient cycliquement, 2 3 jours avant les rgles. Il sagit dun ensemble de symptmes qui correspondent une modification du comportement (ex : dprime, irritabilit...).
Les hormones sexuelles ont des effets complexes sur le cerveau. Parmi ceux-ci, on peut citer l'action de la progestrone qui a un effet anxiolytique* et sdatif*. Lstradiol lui, a une action stimulatrice sur la synthse crbrale d'un neurotransmetteur : la srotonine. Plusieurs tudes ont montr que le taux de srotonine influence l'tat motionnel en lamliorant. Il a, par exemple, t mesur chez des individus dpressifs un taux anormalement bas de srotonine.

Sources : Revue mdicale suisse N258 et Hormones sexuelles, humeur, tat mental et mmoire , British Society for Neuroendocrinology, dc. 2013

* anxiolytique = qui apaise les angoisses
* sdatif = calmant


Document 2 : Graphique illustrant le taux sanguin des hormones sexuelles au cours d'un cycle menstruel.

Source : daprs ipubli.inserm.fr



Document 3 : Graphique prsentant la variation de la frquence des rapports sexuels au cours du cycle chez les femmes.

Ces rsultats sont des moyennes obtenues partir denqutes menes sur un grand nombre de femmes.

Sources : On the Frequency of intercourse around ovulation,vidence for biological influences. Hum. Reprod. juin 2004.

QCM n° 253
253 - Corps humain et sant
Le VO2 max peut tre mesure directement l'aide de dispositifs ergomtriques ou indirectement par rapport la frquence cardiaque pour un sport donn. La mesure directe est, comme son nom l'indique, une mesure prcise de la quantit d'oxygne consomme par l'individu lorsqu'il est au maximum de l'effort. Elle est faite l'aide de tapis de course, avirons ou bicyclettes ergomtriques, qui permettent de quantifier prcisment l'effort fourni. Celui-ci est pouss jusqu' l'obtention de cette valeur maximale de consommation de l'oxygne (l'oxygne consomm est mesur par l'analyse de l'expiration). Cette mthode doit donc tre rserve des personnes en bonne sant, et doit se faire sous surveillance mdicale.
Les mthodes indirectes permettent d'extrapoler le VO2 max partir d'un effort moins important, en prolongeant les courbes de consommation d'oxygne et de frquence cardiaque jusqu' un effort extrme virtuel.
QCM n° 262
262 - Corps humain et sant
Les muscles et les articulations sont des structures essentielles la ralisation dun mouvement. Se consacrer une activit sportive rgulire est largement recommand pour se maintenir en bonne sant. Cependant, elle doit tre pratique de manire raisonne afin dviter les accidents musculo-articulaires ou dautres effets nfastes sur lorganisme.

Les muscles sont constitus de fibres musculaires allonges. Elles peuvent se contracter ou sallonger. En se contractant, elles exercent une force sur le tendon qui fait jouer une articulation, ce qui conduit un mouvement.
Les muscles et les articulations constituent un systme fragilequi doit tre protg.
Des pratiques inadaptes ou dangereuses augmentent la fragilit du systme musculo-articulaire et peuvent provoquer des accidents.
QCM n° 85
85 - Corps humain et sant
Choisir la bonne rponse parmi chaque srie d'affirmations.
QCM n° 298
298 - Corps humain et sant
Le paludisme est une maladie parasitaire potentiellement mortelle, transmise par des moustiques ; elle touche environ 40% de la population des rgions tropicales et subtropicales. Les mdicaments dits antipaludens de synthse ou APS, sont utiliss en prvention ou dans le traitement du paludisme. On utilise aussi ces mdicaments dans le traitement de rhumatismes graves. Bien quefficaces, les APS peuvent avoir des effets secondaires. On recommande, en particulier, aux personnes ayant pris ces mdicaments de surveiller leur vue pendant les annes suivant le traitement. En effet, en cas de prises importantes et prolonges, ces substances, trs lentement limines par lorganisme, peuvent provoquer des altrations de la rtine.
Monsieur Y, qui a pris des antipaludens sur une longue priode il y a quelques annes, se plaint de diffrents problmes visuels et consulte donc son ophtalmologiste.
QCM n° 23
23 - Corps humain et sant
Barorcepteurs et activit du nerf sensitif.
On enregistre les variations d'activit d'un groupe de fibres du nerf de Hring (nerf issu du sinus carotidien) lorsqu'on modifie exprimentalement la pression l'intrieur du sinus carotidien. Le graphique prsente les rsultats obtenus.
QCM n° 256
256 - Corps humain et sant
La pression artrielle (ou tension artrielle) correspond la force exerce par le sang sur la surface interne de la paroi des artres. C'est un paramtre physiologique important. Une augmentation de la frquence cardiaque (lors d'un effort physique par exemple) entrane une augmentation du dbit sanguin dans les artres ce qui contribue une lvation de la pression artrielle
QCM n° 380
380 - Corps humain et sant
Au cours du dveloppement, les appareils gnitaux se diffrencient, permettant chaque sexe de produire des gamtes.
QCM n° 274
274 - Corps humain et sant
Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches chez les humains et les ovins (moutons et brebis), les comportements sexuels sont trs diffrents. Lhumain peut se reproduire nimporte quel moment de lanne, ce qui nest pas le cas des ovins dont la reproduction est saisonnire et ne se droule quune fois par an. Lactivit sexuelle des ovins appels espce de jours courts , se dclenche en automne lorsque la dure quotidienne dclairement diminue. Cette activit sarrte lorsque la dure dclairement par jour augmente au printemps. Aprs 5 mois de gestation, la femelle donne naissance un ou deux agneaux. On cherche comprendre pourquoi chez les humains, les naissances peuvent se faire tout au long de lanne contrairement ce qui se passe chez les ovins.
QCM n° 280
280 - Corps humain et sant
Une partie des fibres constituant les nerfs optiques, celles provenant de lhmi-rtine nasale, se croisent au niveau du chiasma.
  • Aprs croisement ou non au niveau du chiasma, les fibres aboutissent deux relais crbraux internes (corps genouills latraux). Cest une zone de connexion des fibres des neurones multipolaires avec dautres neurones. Ces derniers sont en lien avec les neurones du cortex occipital visuel.
  • Le cortex visuel de lhmisphre droit reoit des deux rtines des messages nerveux issus de limage du champ visuel gauche et vice versa.

Document 1 : Expriences de sections des voies visuelles.

QCM n° 123
123 - Corps humain et sant
Limplant contraceptif tlcommand (1) : On s'intresse aux avantages et au mode d'action d'un implant contraceptif tlcommand.
laide de vos connaissances et des documents, slectionner, pour chaque question, la proposition exacte.
QCM n° 36
36 - Corps humain et sant
Pratiquer une activit physique en prservant sa sant : traumatisme et dopage.
QCM n° 283
283 - Corps humain et sant
On appelle reprsentation visuelle la reprsentation que nous nous faisons du monde qui nous entoure par lintermdiaire de nos organes de la vision. Elle peut tre diffrente de la ralit objective pour diffrentes raisons.
Comment les yeux et le cerveau contribuent ensemble la construction de notre reprsentation visuelle du monde ?
QCM n° 108
108 - Corps humain et sant
Hormone et activit sexuelle - Lactivit sexuelle chez les mammifres repose sur des phnomnes biologiques
QCM n° 53
53 - Corps humain et sant
Depuis plus d'un an, Justine et son conjoint ont un dsir d'enfant. Ce mois-ci encore, la survenue de ses rgles confirme la jeune femme quelle nest pas enceinte. Le couple dcide de consulter. Lors de lentretien avec son gyncologue, Justine se souvient avoir eu, il y a plusieurs annes, une infection Chlamydia traite par des antibiotiques. Chez la femme Chlamydia trachomatis provoque une infection souvent trs discrte du vagin et du col de l'utrus : la malade peut prsenter des symptmes tels que fivre, douleurs du bas ventre, pertes de sang par le vagin. Mais trs souvent, elle ne ressent rien et le germe va endommager les trompes, ce qui peut conduire une strilit en l'absence de traitement.
QCM n° 364
364 - Corps humain et sant
La mise en place de lappareil gnital chez ltre humain a lieu pendant les premires semaines de grossesse. Le PMDS (Persistent Mllerian Duct Syndrome) ou syndrome de persistance des canaux de Mller est un cas trs rare danomalie lorigine des organes gnitaux anormaux la naissance.
QCM n° 55
55 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort. Le Coeur
QCM n° 107
107 - Corps humain et sant
Enceinte 67 ans - Le 29 dcembre 2006, une femme ge de presque 67 ans, donna naissance des jumeaux. Pour cela, elle a menti sur son ge des mdecins amricains, pour quils acceptent de mener avec elle une procration mdicalement assiste (PMA).
QCM n° 92
92 - Corps humain et sant
La contraception hormonale durgence regroupe les mthodes orales visant limiter le risque de grossesse en cas de relations sexuelles non ou mal protges. Conformment une dcision europenne, lulipristal (pilule dite du surlendemain ) est dsormais accessible selon les mmes modalits que le lvonorgestrel (pilule du lendemain), cest--dire dlivr sans ordonnance en pharmacie. On sintresse au mode daction de lulipristal. (Source : Magazine Porphyre Juin 2015)
QCM n° 50
50 - Corps humain et sant
Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches chez les humains et les ovins (moutons et brebis), les comportements sexuels sont trs diffrents. Lhumain peut se reproduire nimporte quel moment de lanne, ce qui nest pas le cas des ovins dont la reproduction est saisonnire et ne se droule quune fois par an. Lactivit sexuelle des ovins appels espce de jours courts , se dclenche en automne lorsque la dure quotidienne dclairement diminue. Cette activit sarrte lorsque la dure dclairement par jour augmente au printemps. Aprs 5 mois de gestation, la femelle donne naissance un ou deux agneaux. On cherche comprendre pourquoi chez les humains, les naissances peuvent se faire tout au long de lanne contrairement ce qui se passe chez les ovins.
QCM n° 124
124 - Corps humain et sant
Limplant contraceptif tlcommand (2) : On s'intresse aux avantages et au mode d'action d'un implant contraceptif tlcommand.
laide de vos connaissances et des documents, slectionner, pour chaque question, la proposition exacte.
QCM n° 93
93 - Corps humain et sant
La contraception hormonale durgence regroupe les mthodes orales visant limiter le risque de grossesse en cas de relations sexuelles non ou mal protges. Conformment une dcision europenne, lulipristal (pilule dite du surlendemain ) est dsormais accessible selon les mmes modalits que le lvonorgestrel (pilule du lendemain), cest--dire dlivr sans ordonnance en pharmacie. On sintresse au mode daction de lulipristal. (Source : Magazine Porphyre Juin 2015)
QCM n° 250
250 - Corps humain et sant
L'effort physique engendre des modifications physiologiques comme une frquence respiratoire plus importante, une frquence cardiaque acclre et une transpiration abondante. L'organisme consomme alors plus de dioxygne et de nutriments, c'est en particulier le cas des muscles qui effectuent les mouvements. L'organisation du cur et de la circulation sanguine permettent de rpondre ces besoins. Les dbits cardiaque et ventilatoire s'adaptent au cours d'un effort physique et les vaisseaux sanguins peuvent se contracter ou se dilater afin de rguler le volume sanguin peru par les muscles durant l'effort.
QCM n° 238
238 - Corps humain et sant
Le VO2 max peut tre mesure directement l'aide de dispositifs ergomtriques ou indirectement par rapport la frquence cardiaque pour un sport donn. La mesure directe est, comme son nom l'indique, une mesure prcise de la quantit d'oxygne consomme par l'individu lorsqu'il est au maximum de l'effort. Elle est faite l'aide de tapis de course, avirons ou bicyclettes ergomtriques, qui permettent de quantifier prcisment l'effort fourni. Celui-ci est pouss jusqu' l'obtention de cette valeur maximale de consommation de l'oxygne (l'oxygne consomm est mesur par l'analyse de l'expiration). Cette mthode doit donc tre rserve des personnes en bonne sant, et doit se faire sous surveillance mdicale.
Les mthodes indirectes permettent d'extrapoler le VO2 max partir d'un effort moins important, en prolongeant les courbes de consommation d'oxygne et de frquence cardiaque jusqu' un effort extrme virtuel.
QCM n° 286
286 - Corps humain et sant
L'oeil humain est constitu de milieux transparents permettant une image de se former sur la rtine. La corne, le cristallin ainsi que les humeurs vitre et acqueuse constituent les milieux transparents de l'oeil. Le cristallin joue le rle d'une lentille convergeante dont la courbure peut tre modifie grce l'action des muscles ciliaires. La rtine joue le rle d'cran sur lequel les rayons lumineux se focalisent et forme une image. Un oeil normal peroit un objet proche ou lointain avec la mme acuit gce son pouvoir d'accomodation.
Identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
(Images extraites du site
biologie en flash, ralis par Claude Perrin)
QCM n° 37
37 - Corps humain et sant
Le muscle et sa contraction.(1)
QCM n° 54
54 - Corps humain et sant
La perception visuelle, cest--dire la sensation consciente de voir, sappuie sur un organe rcepteur, loeil et sur une construction crbrale. Dans certains cas la perception peut tre modifie.
QCM n° 173
173 - Corps humain et sant
La rtine est l'organe sensible de la vision. Sa partie sensible la lumire se compose de photorcepteurs: environ 5 millions de cnes (vision diurne et colore) et environ 120 millions de btonnets (vision crpusculaire et nocturne en noir et blanc), qui captent les signaux lumineux (photons) et les transforment en signaux de nature lectrique.
QCM n° 353
353 - Corps humain et sant
Le champ visuel est la portion de l'espace vue par un il regardant droit devant lui et immobile. Lorsque lil fixe un point, il est capable de dtecter dans une zone d'espace limite, des lumires, des couleurs et des formes. L'examen du champ visuel tudie la sensibilit la lumire l'intrieur de cet espace. L'interprtation des anomalies du champ visuel permet de diagnostiquer les dysfonctionnements ou les pathologies de la voie visuelle allant de la rtine au cortex visuel occipital.
QCM n° 390
390 - Corps humain et sant
Anatomie du coeur de mammifre (1)
QCM n° 52
52 - Corps humain et sant
L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est un droit depuis la loi Veil de 1975.
QCM n° 365
365 - Corps humain et sant
L'il humain permet de capter la lumire, pour ensuite l'analyser et interagir avec son environnement. Il est l'organe de la vision de l'tre humain ; L'il humain permet de distinguer les formes et les couleurs.
identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
QCM n° 133
133 - Corps humain et sant
Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la mnopause (bouffes de chaleur, fragilit osseuse appele ostoporose) que les femmes occidentales. A partir des documents et de vos connaissances, rpondre chaque question, en cochant la rponse exacte
QCM n° 19
19 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort (1).
QCM n° 51
51 - Corps humain et sant
La procymidone est un pesticide usage agricole utilis dans la plupart des vignobles de nombreux pays. La sant des agriculteurs et de leur famille a t impacte par l'utilisation de ce produit chimique. On s'intresse aux effets de la procymidone sur l'appareil reproducteur de l'homme.
QCM n° 378
378 - Corps humain et sant
Isol de lorganisme, le cur continue de battre sil est maintenu dans des conditions physiologiques convenables.
Le cur prsente une activit automatique lie la contraction spontane de certaines cellules du myocarde.
Des expriences ont permis de mettre en vidence l'existence de zones dans le bulbe rachidien dont la stimulation reproduisait les effets des excitations des nerfs parasympatique et sympathiques.
Il apparat donc que les nerfs cardiaques ont une activit contrle par des centres nerveux situs dans le bulbe rachidien, un centre cardio-modrateur auquel sont relis les nerfs X et un centre cardio-acclrateur reli aux nerfs sympathiques.
QCM n° 399
399 - Corps humain et sant
Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant de la MDMA (molcule psychotrope de la classe des amphtamines) et est souvent utilis tort de diverses manires. Il est trs frquent que les ecstasys ne soient pas seulement composs de MDMA et qu'il y soit ajout, par exemple, du speed ou de la cafine.
C'est un stimulant du systme nerveux central. C'est galement un puissant srotoninergique, ce qui lui confre fortes doses, ou en cas d'usage rgulier, un pouvoir neurotoxique. Elle est particulirement rpandue dans le milieu festif, frquemment associe au mouvement techno, aux rave parties, ainsi qu' la musique lectronique.
La MDMA est classe comme stupfiant en France.
QCM n° 281
281 - Corps humain et sant
La reprsentation visuelle, qui passe par la perception visuelle, est le fruit dune construction crbrale. La perception visuelle :
  • dpend de la qualit des messages transmis vers le cerveau, eux-mmes directement lis la qualit de l'image forme sur la rtine (avec la possibilit de la corriger par des lentilles artificielles) et la nature des rcepteurs
  • met en jeu plusieurs zones spcialises du cerveau qui communiquent entre elles
  • permet, associe la mmoire et des structures spcifiques du langage, l'apprentissage de la lecture
  • peut tre perturbe par des drogues agissant sur la communication entre neurones
  • peut prsenter des dficiences dont certaines peuvent tre traites
QCM n° 300
300 - Corps humain et sant
Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant de la MDMA (molcule psychotrope de la classe des amphtamines) et est souvent utilis tort de diverses manires. Il est trs frquent que les ecstasys ne soient pas seulement composs de MDMA et qu'il y soit ajout, par exemple, du speed ou de la cafine.
C'est un stimulant du systme nerveux central. C'est galement un puissant srotoninergique, ce qui lui confre fortes doses, ou en cas d'usage rgulier, un pouvoir neurotoxique. Elle est particulirement rpandue dans le milieu festif, frquemment associe au mouvement techno, aux rave parties, ainsi qu' la musique lectronique.
La MDMA est classe comme stupfiant en France.
QCM n° 204
204 - Corps humain et sant
Le systme sanguin ou appareil cardiovasculaire assure le transport du sang du cur vers les divers organes, et en retour de ceux-ci vers le cur. Il a pour fonction d'apporter aux diffrentes cellules les nutriments et le dioxygne dont elles ont besoin et d'liminer leurs dchets comme le dioxyde de carbone. Cette circulation continue fonctionne grce des vaisseaux sanguins et une pompe : le cur. On appelle artres les vaisseaux contenant du sang qui quitte le cur vers les tissus tandis que les veines apportent le sang des tissus vers le cur.
QCM n° 287
287 - Corps humain et sant
L'il humain est l'organe de la vision de l'tre humain ; il lui permet de capter la lumire, pour ensuite l'analyser et interagir avec son environnement. L'il humain permet de distinguer les formes et les couleurs.
identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
(Images extraites du site
biologie en flash, ralis par Claude Perrin)
QCM n° 406
406 - Corps humain et sant
Les cellules de l'anthypophyse scrtent, de faon pulsative, les deux gonadostimulines LH et FSH au cours du cycle ovarien. Au cours de la phase folliculaire, l'action de la FSH domine. FSH a pour cible les follicules dont elle stimule la maturation et donc elle est implique dans l'augmentation de la production d'strognes. Le 14me jour du cycle, le pic plasmatique de LH entrane l'ovulation. Au cours de la phase lutale, LH stimule la transformation du follicule en corps jaune. Par suite le taux de progestrone et d'strognes augmentent. Les hormones hypophysaires sont elles-mmes rgules par les neurones hypothalamiques par l'intermdiaire de la scrtion pulsative de GnRH.
  • Au dbut de la phase folliculaire, une faible augmentation du taux des strognes inhibe la scrtion de FSH et de LH, c'est la rtroaction ngative.
  • A la fin de la phase folliculaire, une forte augmentation du taux des strognes dclenche les pics de FSH et LH. Il se produit une rtroaction positive.
  • En phase lutale, les taux levs de progestagnes et strognes inhibent la scrtion de LH et FSH. Il y a rtroaction ngative.
QCM n° 356
356 - Corps humain et sant
La tenue du chasseur - Depuis 10 ans, selon lONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), la France compte chaque anne entre 10 et 22 accidents mortels entre chasseurs.
On cherche comprendre en quoi le choix des tenues de chasse peut contribuer faire diminuer le nombre de victimes.

Document 1 : la tenue dun chasseur




Document 2 : arbre phylogntique de diffrents mammifres


Les opsines sont des protines prsentes dans les trois types de cnes. Elles participent la dtection de la lumire ralise par les photorcepteurs. Un tre vivant possdant deux types dopsines est qualifi de dichromate. Celui qui en possde trois est qualifi de trichromate.

Document 3 : absorption relative des cnes de la rtine en fonction de la longueur donde

QCM n° 347
347 - Corps humain et sant
Des troubles de la pubert : Une jeune femme de 18 ans consulte pour troubles de la pubert. Ses organes gnitaux externes sont de type fminin, sans ambigut, le dveloppement des seins est normal, mais elle prsente une pilosit (aisselles, pubis) quasi-inexistante ainsi qu'une absence de rgles.
Divers examens sont pratiqus chez cette patiente afin de comprendre les troubles voqus.
QCM n° 233
233 - Corps humain et sant
La spermatogense, ou formation des spermatozodes, se droule au sein des tubules sminifres situs dans les testicules. La spermatogense dbute la pubert et est permanente. Il faut environ 72 jours pour quune spermatogonie donne naissance un spermatozode. Les spermatozodes, aprs leur maturation, sont librs lintrieur des tubules sminifres et vont tre stocks dans lpididyme o ils vont terminer leur maturation (acquisition de la mobilit). Lors de ljaculation, les spermatozodes (ainsi que les scrtions de lpididyme) vont passer dans les canaux dfrents, se mlanger avec les scrtions des vsicules sminales puis de la prostate ce qui permet la formation du sperme. Le sperme passe ensuite dans lurtre et est jacul vers lextrieur au niveau du gland.
QCM n° 366
366 - Corps humain et sant
L'oeil humain est constitu de milieux transparents permettant une image de se former sur la rtine. La corne, le cristallin ainsi que les humeurs vitre et acqueuse constituent les milieux transparents de l'oeil. Le cristallin joue le rle d'une lentille convergeante dont la courbure peut tre modifie grce l'action des muscles ciliaires. La rtine joue le rle d'cran sur lequel les rayons lumineux se focalisent et forme une image. Un oeil normal peroit un objet proche ou lointain avec la mme acuit gce son pouvoir d'accomodation.
Identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
QCM n° 38
38 - Corps humain et sant
Le muscle et sa contraction.(2)
QCM n° 391
391 - Corps humain et sant
Anatomie du coeur de mammifre (2)
QCM n° 980
980 - Corps humain et sant
Coeur et circulation du sang
QCM n° 396
396 - Corps humain et sant
Des substances provoquent des hallucinations c'est dire la perception d'objets ou d'vnements qui n'existent pas dans la ralit.
Le LSD, substance chimique drive de composs aturellement prsents dans certains champignons, est connu pour provoquer des visions trs colores et dformes. La structure molculaire du LSD est trs proche de celle de la srotonine. Ainsi cette substance agit en interfrant avec la fixation du neurotransmetteur sur son rcepteur. Il exerce alors la mme action que la srotonine en stimulant ces neurones relais. En revanche, l'action du LSD est plus forte car sa dure d'action est beaucoup plus longue, ce qui modifie le message nerveux visuel et provoque des hallucinations.
QCM n° 931
931 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort (1).
QCM n° 203
203 - Corps humain et sant
Le cur est un muscle creux contenant deux parties spares : le cur gauche et le cur droit . Ces deux curs sont spars par une paroi globalement verticale. Chacune de ces deux parties est divise en deux cavits, l'oreillette et le ventricule. Ces deux cavits sont spares par une valve. On distingue ainsi la valve mitrale, entre l'oreillette et le ventricule gauches, et la valve tricuspide, entre l'oreillette et le ventricule droits. L'organisation est symtrique entre le cur gauche et le cur droit, bien que le cur gauche soit plus volumineux.
QCM n° 199
199 - Corps humain et sant
Les molcules d'ADN des cellules vivantes sont formes de deux brins antiparallles enrouls l'un autour de l'autre pour former une double hlice. On dit que l'ADN est bicatnaire, ou double brin. Chacun de ces brins est un polymre appel polynuclotide. Chaque monomre qui le constitue est un nuclotide, lequel est form d'une base nuclique, ou base azote adnine (A), cytosine (C), guanine (G) ou thymine (T) lie un sucre (dsoxyribose) lui-mme li un groupe phosphate.
QCM n° 74
74 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort. Le Coeur
QCM n° 252
252 - Corps humain et sant
Des modifications physiologiques leffort (1).
QCM n° 282
282 - Corps humain et sant
Une image est une reprsentation visuelle, voire mentale, de quelque chose (objet, tre vivant et/ou concept).
Elle peut tre naturelle (ombre, reflet) ou artificielle (peinture, photographie), visuelle ou non. La reprsentation visuelle est la reprsentation que nous nous faisons du monde qui nous entoure. Elle peut donc tre diffrente de la ralit objective.
Comment les yeux et le cerveau contribuent ensemble la construction de notre reprsentation visuelle du monde ?
QCM n° 255
255 - Corps humain et sant
Le battement rythmique du cur est automatique, on parle d'automatisme cardiaque. La frquence cardiaque est modulable selon l'activit physique pratique par un individu : elle augmente lorsque l'intensit de l'effort physique augmente, elle diminue lorsque l'effort s'arrte et se stabilise au repos.

Cette modulation de la frquence cardiaque est faite par le systme nerveux, le cur est soumis deux systmes nerveux dont les actions sont opposes :
  • le systme parasympathique qui est compos de nerfs parasympathiques (ou nerfs pneumogastriques) dont l'action est de ralentir les battements cardiaques : ce sont des nerfs cardiomodrateurs.
  • le systme sympathique qui est compos de nerfs sympathiques et dont l'action est d'acclrer les battements cardiaques : ce sont des nerfs cardioacclrateurs.
QCM n° 367
367 - Corps humain et sant
La rtine est l'organe sensible de la vision. C'est une mince membrane d'environ 0,5 mm d'paisseur couvrant environ 75 % de la face interne du globe oculaire et intercale entre l'humeur vitre et l'pithlium pigmentaire. Sa partie sensible la lumire se compose de photorcepteurs: environ 5 millions de cnes (vision diurne et colore) et environ 120 millions de btonnets (vision crpusculaire et nocturne en noir et blanc), qui captent les signaux lumineux (photons) et les transforment en signaux lectro-chimiques. Elle se compose aussi de neurones qui leur tour intgrent ces signaux chimiques (neurotransmetteurs) en signaux lectriques l'origine de potentiels d'action. Ces potentiels d'action gnrs par les cellules ganglionnaires seront achemins par les nerfs optiques vers l'encphale. La rtine est vascularise.
QCM n° 336
336 - Corps humain et sant
La contraception reprsente lensemble des mthodes ayant pour but dempcher une grossesse en cas de rapport sexuel. Dans certaines conditions (rapport sexuel non ou mal protg) la prvention dune grossesse seffectue par la prise dune contraception durgence sous contrle mdical.
QCM n° 981
981 - Corps humain et sant
Le muscle et sa contraction.(1)
QCM n° 22
22 - Corps humain et sant
Rgulation de la pression artrielle. Choisir la bonne rponse parmi chaque srie d'affirmations.
QCM n° 322
322 - Corps humain et sant
Anna est une marathonienne amatrice qui souhaite amliorer ses performances. Un nouveau dispositif va peut-tre lui permettre doptimiser ses entrainements : un cardiofrquencemtre qui sapplique directement sur la main !
QCM n° 405
405 - Corps humain et sant
Les concentrations plasmatiques des hormones ovariennes prsentent des variations cycliques. Les strognes sont scrtes par les cellules de la thque interne et la granulosa des follicules ovariens. Ils provoquent l'paississement de la muqueuse utrine et celui de la glaire cervicale. La concentration des strognes augmente au cours de la phase folliculaire et prend la forme d'un pic juste avant l'ovulation.
La progestrone est scrte par le corps jaune. C'est l'hormone responsable de la prolifration de la muqueuse en une dentelle utrine et de la transformation de la glaire cervicale. La progestrone est peu concentre au cours de la phase folliculaire et augmente considrablement sous la forme d'un pic au cours de la phase lutale.
QCM n° 20
20 - Corps humain et sant
Coeur et circulation du sang
QCM n° 231
231 - Corps humain et sant
La consommation maximale d'oxygne ou VO2max est le volume maximal d'oxygne qu'un tre humain peut consommer par unit de temps lors d'un exercice maximal.
La VO2max s'exprime en litres d'oxygne par minute (L/min). Afin de tenir compte des diffrentes constitutions (enfant ou adulte, sexe fminin ou masculin, petit ou grand...) la valeur est souvent rapporte l'unit de masse corporelle (units : ml/min/kg). Cette dernire valeur est un excellent indicateur de la performance potentielle du sujet dans les preuves d'endurance, (sportives ou non) : plus elle est leve, meilleure pourra tre la performance.
QCM n° 334
334 - Corps humain et sant
Les phnotypes masculin et fminin se distinguent par des diffrentes anatomiques, physiologiques et chromosomiques. La mise en place des structures et de la fonctionnalit des appareils sexuels se ralise, sous le contrle du patrimoine gntique, sur une longue priode qui va de la fcondation la pubert, en passant par le dveloppement embryonnaire et foetal. La pubert est la dernire tape de la mise en place des caractres sexuels.
Il existe pour chaque personne une paire de chromosomes sexuels. XX pour une fille et XY pour un garon. Lorigine des diffrences est donc gntique. Le chromosome Y est indispensable la masculinisation de l'organisme, il oriente le phnotype sexuel durant la vie ftal vers le phnotype mle (Le chromosome Y a un pouvoir masculinisant). Le dveloppement du phnotype sexuel fminin requiert labsence du chromosome Y et la prsence des deux chromosomes X.

Le gne SRY est responsable de la mise en place du sexe gonadique mle. Labsence de ce gne et donc de la protine TDF permet la mise en place naturelle du sexe gonadique femelle.
QCM n° 268
268 - Fminin / masculin
Dans lespce humaine, le comportement de reproduction est sous linfluence de nombreux facteurs, notamment hormonaux. Le syndrome prmenstruel (SPM) correspond un ensemble de symptmes qui touchent 20 40 % des femmes et dont lapparition serait lie aux hormones.

On cherche comprendre lorigine de ce syndrome et son influence ventuelle sur certains aspects de la sexualit chez les femmes atteintes.

Document 1 : Syndrome prmenstruel et effets des hormones sexuelles sur le psychisme.
Le syndrome prmenstruel (SPM) survient cycliquement, 2 3 jours avant les rgles. Il sagit dun ensemble de symptmes qui correspondent une modification du comportement (ex : dprime, irritabilit...).
Les hormones sexuelles ont des effets complexes sur le cerveau. Parmi ceux-ci, on peut citer l'action de la progestrone qui a un effet anxiolytique* et sdatif*. Lstradiol lui, a une action stimulatrice sur la synthse crbrale d'un neurotransmetteur : la srotonine. Plusieurs tudes ont montr que le taux de srotonine influence l'tat motionnel en lamliorant. Il a, par exemple, t mesur chez des individus dpressifs un taux anormalement bas de srotonine.

Sources : Revue mdicale suisse N258 et Hormones sexuelles, humeur, tat mental et mmoire , British Society for Neuroendocrinology, dc. 2013

* anxiolytique = qui apaise les angoisses
* sdatif = calmant


Document 2 : Graphique illustrant le taux sanguin des hormones sexuelles au cours d'un cycle menstruel.

Source : daprs ipubli.inserm.fr



Document 3 : Graphique prsentant la variation de la frquence des rapports sexuels au cours du cycle chez les femmes.

Ces rsultats sont des moyennes obtenues partir denqutes menes sur un grand nombre de femmes.

Sources : On the Frequency of intercourse around ovulation,vidence for biological influences. Hum. Reprod. juin 2004.

QCM n° 40
40 - Fminin / masculin
Depuis plus d'un an, Justine et son conjoint ont un dsir d'enfant. Ce mois-ci encore, la survenue de ses rgles confirme la jeune femme quelle nest pas enceinte. Le couple dcide de consulter. Lors de lentretien avec son gyncologue, Justine se souvient avoir eu, il y a plusieurs annes, une infection Chlamydia traite par des antibiotiques. Chez la femme Chlamydia trachomatis provoque une infection souvent trs discrte du vagin et du col de l'utrus : la malade peut prsenter des symptmes tels que fivre, douleurs du bas ventre, pertes de sang par le vagin. Mais trs souvent, elle ne ressent rien et le germe va endommager les trompes, ce qui peut conduire une strilit en l'absence de traitement.
QCM n° 48
48 - Fminin / masculin
La procymidone est un pesticide usage agricole utilis dans la plupart des vignobles de nombreux pays. La sant des agriculteurs et de leur famille a t impacte par l'utilisation de ce produit chimique. On s'intresse aux effets de la procymidone sur l'appareil reproducteur de l'homme.
QCM n° 46
46 - Fminin / masculin
L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est un droit depuis la loi Veil de 1975.
QCM n° 121
121 - Fminin / masculin
Limplant contraceptif tlcommand (1) : On s'intresse aux avantages et au mode d'action d'un implant contraceptif tlcommand.
laide de vos connaissances et des documents, slectionner, pour chaque question, la proposition exacte.
QCM n° 106
106 - Fminin / masculin
Enceinte 67 ans - Le 29 dcembre 2006, une femme ge de presque 67 ans, donna naissance des jumeaux. Pour cela, elle a menti sur son ge des mdecins amricains, pour quils acceptent de mener avec elle une procration mdicalement assiste (PMA).
QCM n° 49
49 - Fminin / masculin
Mme si les mcanismes hormonaux sont trs proches chez les humains et les ovins (moutons et brebis), les comportements sexuels sont trs diffrents. Lhumain peut se reproduire nimporte quel moment de lanne, ce qui nest pas le cas des ovins dont la reproduction est saisonnire et ne se droule quune fois par an. Lactivit sexuelle des ovins appels espce de jours courts , se dclenche en automne lorsque la dure quotidienne dclairement diminue. Cette activit sarrte lorsque la dure dclairement par jour augmente au printemps. Aprs 5 mois de gestation, la femelle donne naissance un ou deux agneaux. On cherche comprendre pourquoi chez les humains, les naissances peuvent se faire tout au long de lanne contrairement ce qui se passe chez les ovins.
QCM n° 122
122 - Fminin / masculin
Limplant contraceptif tlcommand (2) : On s'intresse aux avantages et au mode d'action d'un implant contraceptif tlcommand.
laide de vos connaissances et des documents, slectionner, pour chaque question, la proposition exacte.
QCM n° 132
132 - Fminin / masculin
Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la mnopause (bouffes de chaleur, fragilit osseuse appele ostoporose) que les femmes occidentales. A partir des documents et de vos connaissances, rpondre chaque question, en cochant la rponse exacte
QCM n° 32
32 - Gntique et volution
Le droulement de la miose
QCM n° 296
296 - Gntique et volution
L'enjambement ingal est un remaniement du matriel gntique dans lequel des suites nuclotidiques sont changes d'une manire disproportionne entre un brin et son chromosome frre lors de la mose. Le rsultat est la perte de donnes sur un chromosome et la rptition de donnes sur l'autre. Lors de la mose, pendant la prophase I, un enjambement chromosomatique peut avoir lieu, dit ingal en cas de suites homologues mal apparies. Cet enjambement ingal reprsente un gnrateur principal de doublements gntiques et une source de mutation dans le gnome.
QCM n° 179
179 - Gntique et volution
Les gamtes sont produits par la miose des cellules germinales. Le gamte mle est donc haplode : il ne contient qu'un des deux chromosomes de chaque paire de chromosomes homologues de la cellule germinale qui l'a gnr ; le gamte femelle est lui aussi haplode. La fcondation permet de rtablir la diplodie.
QCM n° 187
187 - Gntique et volution
Chaque individu est gntiquement unique. Ses gnes sont rpartis le long de chromosomes contenus dans le noyau. Des mutations peuvent conduire l'apparition de diffrentes versions des gnes : les allles. Un individu diplode possde deux copies de chaque gne, qui peuvent tre des allles identiques ou diffrents. Les diffrents brassages au cours de la reproduction sexue expliquent en partie la diversit gntique des individus.
QCM n° 18
18 - Gntique et volution
Au cours de la miose, les brassages inter et intra-chromosomique produisent une diversit potentiellement infinie de gamtes. On ralise des croisements de drosophiles dont les rsultats sont donns dans le document 1. On cherche comprendre lequel de ces deux mcanismes (brassage inter ou intra-chromosomique) est mis en oeuvre et quels sont les deux gnes impliqus.
QCM n° 314
314 - Gntique et volution
La polyplodie est le fait, chez un tre vivant, de possder un patrimoine chromosomique au moins gal 3 lots complets de chromosomes (3n) ou plus. Le phnomne est assez rare dans le rgne animal. Les vgtaux supportent beaucoup mieux la polyplodie. Beaucoup d'espces cultives par l'homme sont polypldes. 70 % des Angiospermes ont connu au moins un vnement de polyplodisation.
QCM n° 181
181 - Gntique et volution
Au cours du cycle biologique de tous les tres vivants reproduction sexue, il y a une alternance d'une haplophase et d'une diplophase. Le passage de la diplophase l'haplophase est la miose. L'tude de la miose peut se faire assez facilement en travaillant sur le dveloppement des grains de pollen dans les anthres de lis. En effet, le grain de pollen correspond au gamte male et c'est donc par un processus miotique qu'il apparat.Voici quelques photos de la miose du lis non ordonnes :
QCM n° 35
35 - Gntique et volution
Une cellule d'anthre de Lys en division...
QCM n° 194
194 - Gntique et volution
La miose participe au brassage gntique et contribue la diversit gntique. La fcondation renforce ce brassage.
La miose est un processus de division cellulaire qui permet le passage d'une cellule diplode, contenant des chromosomes deux chromatides, quatre cellules filles haplodes, aux chromosomes une seule chromatide.

Document 1 - le droulement de la miose :

Document 2 - images dsordonnes de la miose :
QCM n° 183
183 - Gntique et volution
Lors du cycle de dveloppement des individus diplodes (2n chromosomes), la production de nouveaux individus ncessite la cration de gamtes haplodes (n chromosomes). La miose est le mcanisme qui permet la formation des gamtes et donc le passage dun tat diplode un tat haplode. On se propose didentifier les diffrentes phases de la miose. Voici quelques photos de la miose du lis non ordonnes :
QCM n° 180
180 - Gntique et volution
La miose est la succession de deux divisions. Elle est prcde d'une rplication de l'ADN se droulant lors de l'interphase. Elle permet chez l'Homme l'obtention de gamtes haplodes, : les ovocytes et les spermatozodes.
QCM n° 34
34 - Gntique et volution
Miose / fcondation / brassages gntiques (1)
QCM n° 84
84 - Gntique et volution
Chez les animaux, la miose est un processus se droulant durant la gamtognse (spermatogense ou ovogense), c'est--dire durant l'laboration des gamtes (les spermatozodes chez le mle et les ovules chez la femelle) chez les espces dites diplodes. Chez les champignons, la miose produit des spores, qui par mitose donneront une gnration haplode. Chez les angiospermes (plantes fleurs), la miose produit des cellules de grains de pollen.
QCM n° 45
45 - Gntique et volution
Miose et brassage gntique. Il existe deux principaux types de brassage gntique, qui ont lieu lors de la miose : les recombinaisons intra-chromosomiques (enjambement ou crossing-over) et les recombinaisons inter-chromosomiques.
L'animation ci-dessous (
visible ici) est extraite du site Biologie en flash de Claude Perrin.
NB : les appareils IOS (Ipad, IPhone, IPod ...)ne peuvent pas lire ces animations.
QCM n° 304
304 - Gntique et volution
Chez les animaux, la miose est un processus se droulant durant la gamtognse (spermatogense ou ovogense), c'est--dire durant l'laboration des gamtes (les spermatozodes chez le mle et les ovules chez la femelle) chez les espces dites diplodes. Chez les champignons, la miose produit des spores, qui par mitose donneront une gnration haplode. Chez les angiospermes (plantes fleurs), la miose produit des cellules de grains de pollen.
QCM n° 174
174 - Gntique et volution
Durant la miose, la quantit d'ADN au sein de la cellule volue au cours du temps.
Elle se droule en plusieurs tapes formant un ensemble de deux divisions cellulaires successives. La premire division miotique est dite rductionnelle car elle permet de passer de 2n chromosomes 2 chromatides n chromosomes 2 chromatides.
La seconde est dite quationnelle car elle conserve le nombre de chromosomes : on passe de n chromosomes 2 chromatides n chromosomes 1 chromatide. La miose permet ainsi la formation de 4 cellules filles haplodes (ou gamtes) gntiquement diffrentes.
QCM n° 94
94 - Gntique et volution
Miose / fcondation / brassages gntiques (2)
QCM n° 193
193 - Gntique et volution
On cherche comprendre quel mcanisme (brassage inter ou intra-chromosomique) est mis en oeuvre et quels sont les deux gnes impliqus. Au cours de la miose, les brassages inter et intra-chromosomique produisent une diversit potentiellement infinie de gamtes. On ralise des croisements de drosophiles dont les rsultats sont donns dans le document 1.
QCM n° 196
196 - Gntique et volution
Le caryotype dune espce est maintenu stable de gnration en gnration grce deux phnomnes complmentaires, la miose et la fcondation, qui se succdent au cours du cycle de dveloppement.
La miose produit des gamtes haplodes alors que leur rencontre, lors de la fcondation, rtablit ltat diplode.
Chaque individu (hormis les jumeaux vrais dits monozygotes) est unique par la combinaison de ses allles, mais contient le nombre de chromosomes spcifique son espce. Cela est d un brassage des allles lors de la formation des gamtes et une recombinaison des chromosomes lors de la miose.
QCM n° 188
188 - Gntique et volution
La miose participe au brassage gntique et contribue la diversit gntique. La fcondation renforce ce brassage.
La miose est un processus de division cellulaire qui permet le passage d'une cellule diplode, contenant des chromosomes deux chromatides, quatre cellules filles haplodes, aux chromosomes une seule chromatide.

Document 1 - le droulement de la miose :

Document 2 - images dsordonnes de la miose :
QCM n° 170
170 - Gntique et volution
La miose est un processus de double division cellulaire qui prend place dans les cellules (diplodes) de la ligne germinale pour former les gamtes (haplodes).
Il existe deux types de divisions cellulaires chez les eucaryotes : la mitose, qui concerne les cellules somatiques et assure la naissance de cellules identiques la cellule mre lors de la multiplication asexue (elle conserve donc l'information gntique), et la miose qui aboutit la production de cellules sexuelles ou gamtes pour la reproduction.
Chez les animaux, la miose est un processus se droulant durant la gamtognse (spermatogense ou ovogense), c'est--dire durant l'laboration des gamtes (les spermatozodes chez le mle et les ovules chez la femelle) chez les espces dites diplodes.
Chez les champignons, la miose produit des spores, qui par mitose donneront une gnration haplode.
Chez les angiospermes (plantes fleurs), la miose produit des cellules de grains de pollen.
QCM n° 235
235 - Gntique et volution
La spermatogense, ou formation des spermatozodes, se droule au sein des tubules sminifres situs dans les testicules. La spermatogense dbute la pubert et est permanente. Il faut environ 72 jours pour quune spermatogonie donne naissance un spermatozode. Les spermatozodes, aprs leur maturation, sont librs lintrieur des tubules sminifres et vont tre stocks dans lpididyme o ils vont terminer leur maturation (acquisition de la mobilit). Lors de ljaculation, les spermatozodes (ainsi que les scrtions de lpididyme) vont passer dans les canaux dfrents, se mlanger avec les scrtions des vsicules sminales puis de la prostate ce qui permet la formation du sperme. Le sperme passe ensuite dans lurtre et est jacul vers lextrieur au niveau du gland.
QCM n° 44
44 - Gntique et volution
Chez les eucaryotes, la miose Est la succession de deux divisions cellulaires permettant la formation de gamtes, ou cellules sexuelles chez les organismes eucaryotes. Elle se distingue de la mitose, division cellulaire somatique, qui ne se droule qu'en un temps. partir d'une cellule mre diplode, on obtient quatre cellules filles haplodes au matriel gntique diffrent.
QCM n° 184
184 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
L'atmosphre primitive terrestre s'est forme par dgazage des roches du manteau. Elle tait essentiellement constitue de dioxyde de carbone (et dpourvue de dioxygne). La formation du dioxygne provient de l'activit photosynthtique d'organismes chlorophylliens se dveloppant dans les mers et les ocans, les cyanobactries. Leur activit est l'origine de la formation des stromatolites qui continuent de se former de nos jours. Paralllement l'augmentation de la teneur atmosphrique en dioxygne, l'essentiel du dioxyde de carbone a t "pig" lors de la formation de roches carbonates (calcaires, craies). Ce gaz n'est plus prsent qu' l'tat de traces (0,035 % soit 350 ppm) dans l'atmosphre actuelle. Ci-dessous, le graphe prsente l'volution de la composition chimique de l'atmosphre de la Terre (1 Ga = 1 milliard d'annes).
QCM n° 159
159 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
La biodiversit dsigne la diversit biologique au sein des espces et entre les espces dun cosystme. Elle ne dpend pas du nombre despces qui peuplent un milieu mais bien de la variabilit des formes de peuplement animal, vgtal ou mme lchelle des micro -organismes. On a recens environ 1,7 million s d espces lheure actuelle mais il pourrait y en avoir dix cent fois plus . La biodiversit a normment fluctu au cours des temps gologiques mais jamais, sauf au cours des grandes crises biologiques (5 au total) qua connu la Terre, la biodiversit na t autant, ni aussi rapidement menace. Et cela, elle le doit aux activits humaines. Or la biodiversit assure la stabilit des cosystmes, des chanes alimentaires et de la vie elle-mme face aux modifications climatiques ou aux catastrophes naturelles. Elle contribue aussi lalimentation humaine et la mdecine. Lenjeu est donc de taille.
QCM n° 297
297 - Reprsentation visuelle
Le paludisme est une maladie parasitaire potentiellement mortelle, transmise par des moustiques ; elle touche environ 40% de la population des rgions tropicales et subtropicales. Les mdicaments dits antipaludens de synthse ou APS, sont utiliss en prvention ou dans le traitement du paludisme. On utilise aussi ces mdicaments dans le traitement de rhumatismes graves. Bien quefficaces, les APS peuvent avoir des effets secondaires. On recommande, en particulier, aux personnes ayant pris ces mdicaments de surveiller leur vue pendant les annes suivant le traitement. En effet, en cas de prises importantes et prolonges, ces substances, trs lentement limines par lorganisme, peuvent provoquer des altrations de la rtine.
Monsieur Y, qui a pris des antipaludens sur une longue priode il y a quelques annes, se plaint de diffrents problmes visuels et consulte donc son ophtalmologiste.
QCM n° 355
355 - Reprsentation visuelle
La tenue du chasseur - Depuis 10 ans, selon lONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), la France compte chaque anne entre 10 et 22 accidents mortels entre chasseurs.
On cherche comprendre en quoi le choix des tenues de chasse peut contribuer faire diminuer le nombre de victimes.

Document 1 : la tenue dun chasseur




Document 2 : arbre phylogntique de diffrents mammifres


Les opsines sont des protines prsentes dans les trois types de cnes. Elles participent la dtection de la lumire ralise par les photorcepteurs. Un tre vivant possdant deux types dopsines est qualifi de dichromate. Celui qui en possde trois est qualifi de trichromate.

Document 3 : absorption relative des cnes de la rtine en fonction de la longueur donde

QCM n° 284
284 - Reprsentation visuelle
L'il humain est l'organe de la vision de l'tre humain ; il lui permet de capter la lumire, pour ensuite l'analyser et interagir avec son environnement. L'il humain permet de distinguer les formes et les couleurs.
identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
(Images extraites du site
biologie en flash, ralis par Claude Perrin)
QCM n° 394
394 - Reprsentation visuelle
Des substances provoquent des hallucinations c'est dire la perception d'objets ou d'vnements qui n'existent pas dans la ralit.
Le LSD, substance chimique drive de composs aturellement prsents dans certains champignons, est connu pour provoquer des visions trs colores et dformes. La structure molculaire du LSD est trs proche de celle de la srotonine. Ainsi cette substance agit en interfrant avec la fixation du neurotransmetteur sur son rcepteur. Il exerce alors la mme action que la srotonine en stimulant ces neurones relais. En revanche, l'action du LSD est plus forte car sa dure d'action est beaucoup plus longue, ce qui modifie le message nerveux visuel et provoque des hallucinations.
QCM n° 47
47 - Reprsentation visuelle
La perception visuelle, cest--dire la sensation consciente de voir, sappuie sur un organe rcepteur, loeil et sur une construction crbrale. Dans certains cas la perception peut tre modifie.
QCM n° 323
323 - Reprsentation visuelle
Le champ visuel est la portion de l'espace vue par un il regardant droit devant lui et immobile. Lorsque lil fixe un point, il est capable de dtecter dans une zone d'espace limite, des lumires, des couleurs et des formes. L'examen du champ visuel tudie la sensibilit la lumire l'intrieur de cet espace. L'interprtation des anomalies du champ visuel permet de diagnostiquer les dysfonctionnements ou les pathologies de la voie visuelle allant de la rtine au cortex visuel occipital.
QCM n° 301
301 - Reprsentation visuelle
Le terme ecstasy ne dsigne que les pilules contenant de la MDMA (molcule psychotrope de la classe des amphtamines) et est souvent utilis tort de diverses manires. Il est trs frquent que les ecstasys ne soient pas seulement composs de MDMA et qu'il y soit ajout, par exemple, du speed ou de la cafine.
C'est un stimulant du systme nerveux central. C'est galement un puissant srotoninergique, ce qui lui confre fortes doses, ou en cas d'usage rgulier, un pouvoir neurotoxique. Elle est particulirement rpandue dans le milieu festif, frquemment associe au mouvement techno, aux rave parties, ainsi qu' la musique lectronique.
La MDMA est classe comme stupfiant en France.
QCM n° 285
285 - Reprsentation visuelle
L'oeil humain est constitu de milieux transparents permettant une image de se former sur la rtine. La corne, le cristallin ainsi que les humeurs vitre et acqueuse constituent les milieux transparents de l'oeil. Le cristallin joue le rle d'une lentille convergeante dont la courbure peut tre modifie grce l'action des muscles ciliaires. La rtine joue le rle d'cran sur lequel les rayons lumineux se focalisent et forme une image. Un oeil normal peroit un objet proche ou lointain avec la mme acuit gce son pouvoir d'accomodation.
Identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
(Images extraites du site
biologie en flash, ralis par Claude Perrin)
QCM n° 358
358 - Reprsentation visuelle
L'oeil humain est constitu de milieux transparents permettant une image de se former sur la rtine. La corne, le cristallin ainsi que les humeurs vitre et acqueuse constituent les milieux transparents de l'oeil. Le cristallin joue le rle d'une lentille convergeante dont la courbure peut tre modifie grce l'action des muscles ciliaires. La rtine joue le rle d'cran sur lequel les rayons lumineux se focalisent et forme une image. Un oeil normal peroit un objet proche ou lointain avec la mme acuit gce son pouvoir d'accomodation.
Identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
QCM n° 299
299 - Reprsentation visuelle
Une patiente arrive lhpital car elle prsente une perte de reconnaissance des couleurs (achromatopsie) dans son champ visuel gauche. Les couleurs dune scne sont dcrites comme tant remplaces par des nuances de gris, un peu comme dans un film en noir et blanc. En revanche, elle peroit toujours les couleurs dans son champ visuel droit. Elle pense que son problme provient de sa rtine qui a t endommage. Elle a en effet lu dans un article scientifique quune perte de la vision des couleurs pouvait tre lie des anomalies de certains photorcepteurs localiss au centre de la rtine. Les mdecins pratiquent un examen pour tablir leur diagnostic.
QCM n° 359
359 - Reprsentation visuelle
La rtine est l'organe sensible de la vision. C'est une mince membrane d'environ 0,5 mm d'paisseur couvrant environ 75 % de la face interne du globe oculaire et intercale entre l'humeur vitre et l'pithlium pigmentaire. Sa partie sensible la lumire se compose de photorcepteurs: environ 5 millions de cnes (vision diurne et colore) et environ 120 millions de btonnets (vision crpusculaire et nocturne en noir et blanc), qui captent les signaux lumineux (photons) et les transforment en signaux lectro-chimiques. Elle se compose aussi de neurones qui leur tour intgrent ces signaux chimiques (neurotransmetteurs) en signaux lectriques l'origine de potentiels d'action. Ces potentiels d'action gnrs par les cellules ganglionnaires seront achemins par les nerfs optiques vers l'encphale. La rtine est vascularise.
QCM n° 357
357 - Reprsentation visuelle
L'il humain permet de capter la lumire, pour ensuite l'analyser et interagir avec son environnement. Il est l'organe de la vision de l'tre humain ; L'il humain permet de distinguer les formes et les couleurs.
identifier les structures lgendes sur le schma ci dessous.
QCM n° 278
278 - Reprsentation visuelle
La reprsentation visuelle, qui passe par la perception visuelle, est le fruit dune construction crbrale. La perception visuelle :
  • dpend de la qualit des messages transmis vers le cerveau, eux-mmes directement lis la qualit de l'image forme sur la rtine (avec la possibilit de la corriger par des lentilles artificielles) et la nature des rcepteurs
  • met en jeu plusieurs zones spcialises du cerveau qui communiquent entre elles
  • permet, associe la mmoire et des structures spcifiques du langage, l'apprentissage de la lecture
  • peut tre perturbe par des drogues agissant sur la communication entre neurones
  • peut prsenter des dficiences dont certaines peuvent tre traites
QCM n° 302
302 - Reprsentation visuelle
La srotonine est un neurotransmetteur dans le systme nerveux central. Elle est implique dans la rgulation du cycle circadien, dans l'hmostase, dans la mobilit digestive et dans divers dsordres psychiatriques tels que stress, anxit, phobies, dpression . Elle est ainsi la cible de certains outils thrapeutiques utiliss pour soigner ces maladies mais elle est aussi celle de produits psychotropes qui en modifient l'activit.
QCM n° 115
115 - Reprsentation visuelle
Les neurones communiquent entre eux par des synapses. Les neurones impliqus dans un rseau ne communiquent pas physiquement les uns avec les autres. Les observations montrent lexistence dun intervalle au point de contact entre les deux neurones. Cette zone de rapprochement est appele synapse. Au niveau dune synapse, on distingue la terminaison pr‐synaptique, caractrise par la prsence de vsicules, et la membrane post‐synaptique. Les deux parties sont spares par une fente ou espace synaptique de 20 30 nm. La terminaison pr‐synaptique est toujours un axone tandis que la partie post‐synaptique peut correspondre soit un dendrite, soit un corps cellulaire (soit aussi une cellule musculaire dans le cas dune synapse neuromusculaire). Le neurone est une cellule scrtrice trs particulire. Le produit de scrtion du neurone est le neurotransmetteur, contenu dans des vsicules synaptiques.
QCM n° 276
276 - Reprsentation visuelle
On appelle reprsentation visuelle la reprsentation que nous nous faisons du monde qui nous entoure par lintermdiaire de nos organes de la vision. Elle peut tre diffrente de la ralit objective pour diffrentes raisons.
Comment les yeux et le cerveau contribuent ensemble la construction de notre reprsentation visuelle du monde ?
QCM n° 172
172 - Reprsentation visuelle
La rtine est l'organe sensible de la vision. Sa partie sensible la lumire se compose de photorcepteurs: environ 5 millions de cnes (vision diurne et colore) et environ 120 millions de btonnets (vision crpusculaire et nocturne en noir et blanc), qui captent les signaux lumineux (photons) et les transforment en signaux de nature lectrique.
QCM n° 277
277 - Reprsentation visuelle
Une image est une reprsentation visuelle, voire mentale, de quelque chose (objet, tre vivant et/ou concept).
Elle peut tre naturelle (ombre, reflet) ou artificielle (peinture, photographie), visuelle ou non. La reprsentation visuelle est la reprsentation que nous nous faisons du monde qui nous entoure. Elle peut donc tre diffrente de la ralit objective.
Comment les yeux et le cerveau contribuent ensemble la construction de notre reprsentation visuelle du monde ?
QCM n° 279
279 - Reprsentation visuelle
Une partie des fibres constituant les nerfs optiques, celles provenant de lhmi-rtine nasale, se croisent au niveau du chiasma.
  • Aprs croisement ou non au niveau du chiasma, les fibres aboutissent deux relais crbraux internes (corps genouills latraux). Cest une zone de connexion des fibres des neurones multipolaires avec dautres neurones. Ces derniers sont en lien avec les neurones du cortex occipital visuel.
  • Le cortex visuel de lhmisphre droit reoit des deux rtines des messages nerveux issus de limage du champ visuel gauche et vice versa.

Document 1 : Expriences de sections des voies visuelles.

QCM n° 303
303 - Reprsentation visuelle
L'affaire du pain maudit - Le 16 aot 1951, une hystrie collective frappe Pont-Saint-Esprit, petit village paisible du Gard. Tout commence par une mystrieuse intoxication alimentaire collective. Les salles d'attente des deux mdecins ne dsemplissent pas. Prs d'une vingtaine de malades viennent consulter pour des problmes digestifs : nauses, vomissements, frissons, bouffes de chaleur. Les jours suivants, les symptmes s'aggravent et mutent en crises hallucinatoires insupportables. Les comptes rendus de l'poque dcrivent la petite bourgade comme un enfer dantesque. Transports l'hpital sur des charrettes ou des voitures, les malades hurlent, gmissent et s'insultent. D'autres, la bave aux lvres, terroriss par le bruit des sirnes des ambulances, dambulent dans les rues. Btes immondes, chimres et flashes colors peuplent leurs dlires, lorsque ce ne sont pas les flammes ou des voix d'outre-tombe.

Pour expliquer l'ensemble des symptmes, on parie d'abord que le pain est infect par l'ergot de seigle, sans pour autant parvenir une certitude scientifique. D'autres hypothses se succdent parmi lesquelles celle d'un journaliste amricain, qui prtendra avoir perc le mystre.

Selon lui, la CIA (l'Agence Centrale du Renseignement Amricain) se serait purement et simplement servi de la population de Pont-Saint-Esprit pour tudier les effets de l'utilisation du LSD comme nouvelle arme de guerre en pulvrisant cette drogue sur le village et les champs de bls avoisinants.

D'aprs http://www.lepoint.fr/

QCM n° 360
360 - Reprsentation visuelle
La rtine est un tissu compos de diffrents types de cellules, dont des cellules photorceptrices : les cnes et les btonnets. Chacune de ces cellules contient des millions de pigments photosensibles, les opsines pour les cnes, la rhodopsine pour les btonnets. Les cnes sont sensibles aux formes et aux couleurs, les btonnets sont sensibles aux contrastes et aux mouvements. Lorsqu'ils sont frapps par un rayon lumineux, ces pigments produisent un signal lectrique ; ce message est alors transmis au nerf optique, qui se charge de l'acheminer vers le cerveau.
Au centre de la rtine se trouve une zone appele fova. Elle est situe sur l'axe optique du cristallin, et est particulirement riche en cnes et pauvre en btonnets. C'est la zone o l'acuit visuelle est optimale. La partie priphrique de la rtine est trs riche en btonnets et pauvre en cnes : l'acuit visuelle y est plus faible. Au point de dpart du nerf optique existe une zone totalement dpourvue de photorcepteurs : le point aveugle.
Chaque type de cne est particulirement sensible une couleur : le bleu, le rouge ou le vert. Par contre, les cnes sont peu sensibles la lumire, ils participent donc surtout la vision diurne et sont inefficaces en vision nocturne.
Les btonnets ne sont pas capables de distinguer les couleurs, ils sont par contre cent fois plus sensibles la lumire que les cnes, ils sont donc tout indiqus pour la vision nocturne et inefficaces en vision diurne car ils sont saturs par la luminosit.
Quand l'clairage est faible (aube, crpuscule, nuit avec clair de lune), les deux types de photorcepteurs fonctionnent avec une efficacit relative ; l'image obtenue sera donc de qualit moyenne.