QCM n° 1398 vu le 10-05-2021 (10:16).

Thème 4 - Variation génétique et santé


La drépanocytose affecte l'hémoglobine des globules rouges. Cette maladie génétique très répandue se manifeste notamment par une anémie, des crises douloureuses et un risque accru d'infections. Si les traitements actuels ont permis d'augmenter grandement l'espérance de vie des patients affectés, ils restent encore limités. La recherche poursuit donc ses efforts pour les améliorer, voire traiter la maladie à la source, là où naissent les globules rouges.





Question 1 : (1 point)
Un enfant atteint d'une maladie génétique monogénique

il est soit homozygote soit hétérozygote pour le gène défaillant.

a ses deux parents qui peuvent être en bonne santé.

sa maladie est moins dangereuse pour lui que si la maladie était dominante.

Ses enfants seront donc malades eux aussi.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Une maladie génétique :

provient toujours d'une modification de l'ADN par rapport à un sujet sain.

est toujours monogénique.

entraîne toujours la mort.

se soigne toujours si on la détecte à la naissance.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
L'arbre généalogique ci-dessus est celui d'une famille avec des individus atteints de drépanocytose. D'après votre analyse, estimer le risque encouru par le couple (4 et 5 de génération II) d'avoir un enfant malade (4 de génération III).

25%

0%

100%

50%

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Dans le cas d’une maladie monogénique à transmission autosomique récessive

seuls les homozygotes sont atteints.

les garçons ont le plus de risque d'être atteints car ils n'ont qu'un seul chromosome X.

le risque pour deux parents hétérozygotes d'avoir un enfant atteint est d'environ 50%.

un couple a moins de risque d'avoir un enfant malade si le premier est déjà atteint par la maladie.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Lorsqu'on possède un allèle de prédisposition à une maladie :

la maladie en question est donc une maladie monogénique.

on est certain de contracter la maladie.

cette maladie est multifactorielle, il faut adapter son mode de vie pour limiter le risque d'apparition de la maladie.

cela n'a aucune incidence, on n'aura jamais cette maladie.

Je ne sais pas.