QCM n° 1403 vu le 16-10-2021 (02:21).

Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant


La biodiversité est une conséquence de la diversité des allèles.
Dans une population, la fréquence des allèles varie soit de façon aléatoire (dérive génétique) soit sous la pression de l'environnement (sélection naturelle).
Sélection naturelle et dérive génétique peuvent conduire à l’apparition de nouvelles espèces (spéciation).





Question 1 : (1 point)
La sélection naturelle

consiste en la survie au hasard de certains individus

favorise les allèles qui sont désavantageux

dépend des conditions de l'environnement

favorise les allèles de façon aléatoire

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
La sélection sexuelle

agit sur tous les caractères pouvant favoriser la survie des individus

est toujours faite par les mâles

agit sur les caractères favorisant la reproduction

est le contraire de la sélection naturelle

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La sélection naturelle :

ne dépend pas des conditions de l'environnement

sélectionne les individus les plus aptes à se reproduire

est un mécanisme aléatoire

est le seul moteur de l'évolution des espèces

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
La spéciation

peut être consécutive à l'isolement géographique d'un groupe d'individus

se produit par hybridation entre deux individus d'espèces différentes mais proches

aboutit à la disparition d'une espèce

nécessite l'intervention de l'homme

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
La dérive génétique

est responsable de l'évolution aléatoire de la fréquence des allèles dans une population

a un impact plus important lorsqu'une population est plus nombreuse

peut être responsable de l'apparition d'allèles dans une population

est responsable de l'évolution de la fréquence des allèles selon l'avantage qu'ils procurent dans une population

Je ne sais pas.