QCM n° 237 vu le 20-10-2021 (19:12).

Thème 2 - À la recherche du passé géologique de notre planète


La collision continentale constitue l’aboutissement du rapprochement de deux lithosphères : elles permet la naissance d’une chaîne de montagnes : ensemble de reliefs élevés (4810 m au maximum pour les Alpes), alignés dans une direction privilégiée. On retrouve dans les chaînes de montagnes les traces des événements qui précèdent la collision : la divergence (traces d’anciennes marges passives ) et la subduction océanique. On retrouve également la lithosphère océanique non subduite. En effet, dans le massif du Chenaillet par exemple, on retrouve un cortège de roches typique de la lithosphère océanique : péridotites (serpentinisées), gabbros, basaltes en filons et en coussins. L’ensemble constitue des ophiolites. La convergence s’est poursuivie après la fermeture de l’océan alpin lors de la subduction : c’est la collision, qui se poursuit encore aujourd’hui. Les anciennes marges passives sont déformées (les failles normales rejouent en failles inverses) : elles se raccourcissent et s’épaississent, conduisant à la formation d’une chaîne de montagnes. Les conséquences les plus visibles du raccourcissement et de l’épaississement de la croûte continentale sont :





Question 1 : (1 point)
Les 2 documents ci-dessous représentent une photo (à gauche) des « rochers de Leschaux » observés dans le massif des Bornes en Haute-Savoie, et le schéma interprétatif (à droite).

Ces documents

révèlent un raccourcissement des sédiments dans cette région

révèlent un épaississement des sédiments dans cette région

montrent que l’épaississement de la croûte continentale dans une chaîne de montagnes est dû à la superposition du socle composé de granite

révèlent un chevauchement des terrains situés à gauche du document sur ceux situés à droite.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Au niveau d'une chaîne de collision il se produit

une convergence d'une lithosphère continentale et d'une lithosphère océanique

une divergence d'une lithosphère continentale et d'une lithosphère océanique

une subduction d’une lithosphère continentale sous une autre lithosphère continentale

un épaississement crustal par création de matériaux continentaux

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Dans un contexte de convergence, les structures suivantes peuvent se former

des plis, des failles inverses et des chevauchements

des failles normales et des chevauchements

des plis, des failles et des fossés d’effondrement

des plis, des failles normales et des nappes de charriage

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Le document ci-dessous représente la photographie d’une carrière.

Sur la photographie

un raccourcissement de la couverture sédimentaire supérieure a eu lieu

des plis sont observés.

toutes les roches ont été très déformées

une faille normale est observée

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Les chaînes de montagnes présentent parfois des ophiolites, ce sont les traces

de la subduction d'une lithosphère océanique sous une autre de même nature

d'une activité volcanique de type point chaud

d'un domaine océanique disparu suite à la collision de deux lithosphères continentales

d'un amincissement crustal mettant à nu le manteau

Je ne sais pas.