QCM n° 973 vu le 22-10-2019 (14:24).

Thème 5 - Le fonctionnement du système immunitaire humain


L'inflammation est un mécanisme de défense de première ligne face à une agression. Elle consiste à détruire et éliminer toutes les substances qui lui sont étrangères.
La détection de l'agression par l'organisme entraine une arrivée massive de cellules immunitaires sur le site concerné. Pour cela, les vaisseaux sanguins de la zone se dilatent et les cellules immunitaires sur place produisent des molécules qui activent et attirent leurs congénères en fonction de la menace identifiée. C'est ce qui cause les rougeurs, gonflements, douleurs et sensation de chaleur souvent présentes sur le site de l'inflammation.





Question 1 : (1 point)
Les médiateurs chimiques de l'inflammation ont :

pour action de stimuler l'augmentation de l'imperméabilité des capillaires sanguins.

pour action de stimuler la migration des leucocytes vers le lieu de l'infection.

pour action de diminuer la perméabilité des vaisseaux.

pour action d'inhiber les messages douloureux.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Les médiateurs chimiques de l’inflammation sont des molécules :

sécrétées par les cellules infectées

toxiques et produites par les pathogènes

améliorant l’efficacité de la réponse immunitaire

dont l’efficacité est améliorée par l’aspirine, l’ibuprofène ou le paracétamol (médicaments anti-inflammatoires)

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La diapédèse est un mécanisme par lequel certains leucocytes :

quittent les vaisseaux pour aller à l'encontre de l'agent pathogène.

reconnaissent un agent infectieux par ses motifs moléculaires.

neutralisent un agent infectieux en libérant des toxines dans son milieu environnant.

englobent un agent infectieux dans leur cytoplasme et le digèrent.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Les cellules dendritiques :

sont des plasmocytes.

sont des hématies.

sont des cellules "sentinelles".

secrètent de la prostaglandine, à l'origine de la douleur

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
La réaction inflammatoire aigüe est un mécanisme qui :

se met en place durant le développement embryonnaire lors de la rencontre avec des agents pathogènes

se manifeste par douleur, rougeur, chaleur et œdème à cause de la phagocytose

implique des cellules lymphocytaires (dont les mastocytes produisant l’histamine) à l’origine de la vasodilatation

prépare la réaction immunitaire adaptative

Je ne sais pas.