QCM n° 971 vu le 22-10-2019 (12:47).

Thème 5 - Le fonctionnement du système immunitaire humain


Lors d’une blessure, des bactéries peuvent pénétrer dans les tissus et provoquer une réaction inflammatoire aiguë qui se traduit par différents symptômes. Toutefois, une réaction inflammatoire n’est pas toujours associée à des microorganismes pathogènes* : on parle dans ce cas-là d’inflammation stérile.
* Pathogène : qui provoque une maladie.

Expérience 1 : L'inflammation stérile : Une forte chaleur a été appliquée sur une petite surface du foie de souris anesthésiées. Après l’induction de la lésion par la chaleur, le foie des souris est étudié en microscopie optique. Les photographies ci-dessous montrent l’aspect du foie 0h, 1h et 2h après le traitement. Les cellules lésées se situent au centre des photographies et les phagocytes apparaissent sous forme de points noirs.





Expérience 2 : Rôle des médiateurs produits lors de l’inflammation stérile. Des médiateurs chimiques sont présents dans le liquide extracellulaire à proximité des cellules lésées par la chaleur. Ce liquide extracellulaire est prélevé et introduit grâce à une micropipette dans une culture contenant des phagocytes. Le document ci-dessous montre le comportement d’un de ces phagocytes immédiatement après l’introduction de la micropipette (photographie de gauche) puis quelques instants plus tard (photographie de droite). Remarque : ce phénomène n’est pas observé dans l’expérience témoin (liquide extracellulaire prélevé dans une zone non lésée).





Question 1 : (1 point)
L'expérience 1 prouve que :

les phagocytes sont repoussés par les lésions tissulaires effectuées par la chaleur

les microorganismes pathogènes peuvent attirer des phagocytes

des cellules lésées par la chaleur peuvent attirer des phagocytes

les microorganismes pathogènes et des lésions tissulaires effectuées par la chaleur peuvent attirer des phagocytes

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
D’après les résultats observés dans l'expérience 1 et l'expérience 2, on peut supposer que :

des cellules lésées entraînent la libération de médiateurs chimiques capables d’attirer les phagocytes

des cellules saines entraînent la libération de médiateurs chimiques capables d’attirer les phagocytes

des cellules lésées entraînent la libération de médiateurs chimiques capables de repousser les phagocytes

les phagocytes ont un déplacement aléatoire

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Les médiateurs chimiques de l’inflammation sont des molécules :

sécrétées par les cellules infectées

améliorant l’efficacité de la réponse immunitaire

dont l’efficacité est améliorée par l’aspirine, l’ibuprofène ou le paracétamol (médicaments anti-inflammatoires)

toxiques et produites par les pathogènes

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
L’expérience 2 montre que les phagocytes :

sont attirés par les médiateurs chimiques récupérés à proximité des cellules lésées

sont attirés par la chaleur

ne sont pas sensibles aux médiateurs chimiques

sont repoussés par la chaleur

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
La réaction inflammatoire aigüe est un mécanisme qui :

est toxiques et est produite par les pathogènes

se met en place durant le développement embryonnaire lors de la rencontre avec des agents pathogènes

implique des cellules sentinelles (dont les lymphocytes B et T produisant des prostaglandines) à l’origine de la douleur

se manifeste par douleur, rougeur, chaleur et œdème

Je ne sais pas.