QCM n° 375 vu le 20-10-2019 (16:25).

Thème 3 - Corps humain et santé


Un industriel cherche à déterminer la date de péremption qu'il doit indiquer sur les bouteilles de lait qu'il commercialise. Pour cela, il se base sur les données scientifiques présentées dans les documents qui suivent.





Question 1 : (1 point)
Le document 3a nous informe

sur les variations de temperature dans le cas ou l'entreprise conserve le lait dans differentes conditions.

sur la croissance des bacteries en fonction de la temperature

sur les variations de temperature dans le cas ou le distributeur conserve le lait dans differentes conditions

sur les variations de temperature dans le cas ou le consommateur conserve le lait dans differentes conditions

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
A partir de l'étude des documents 3, on peut affirmer que la durée maximale de consommation du lait dans les conditions de ces expériences :

est de 6 jours après la sortie de l’usine

est supérieure à 9 jours

est de 8 jours après l'arrivée dans le réfrigérateur du consommateur

est de 8 jours après la sortie de l’usine

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Les mesures du document 1 permettent :

de déterminer la température la plus favorable pour limiter la croissance bactérienne ;

d'établir la date limite de consommation du lait

d'estimer la concentration de bactéries d'un lait contaminé au cours du temps.

de montrer que les bactéries se multiplient sans limite ;

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Le document 2 montre :

l'evolution du nombre de bacteries dans un lait contamine ;

que les temperatures les plus elevees sont benefiques au developpement bacterien

que les temperatures autour de 40°C sont optimales pour le developpement bacterien ;

que les temperatures autour de 40°C sont les meilleures pour conserver les aliments.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Le nombre de bactéries mesuré dans le document 3b :

est croissant avec une vitesse de prolifération (μmax) variable

est décroissant avec une vitesse de prolifération (μmax) variable

est constant tout au long de la chaîne du froid ;

est croissant avec la même vitesse de prolifération (μmax)

Je ne sais pas.